Le Guide CRO

Comment multiplier par 10 votre chiffre d’affaire avec le même budget pub?

4

Hello, j’écris cet article pour moi, comme étant un bloc-note.  Ceci étant, il pourrait t’être très utile pour comprendre comment utiliser ton tracking de manière intelligente et surtout à un niveau avancé.

Même si je reconnais ne pas souvent me prendre autant la tête, tracker au pixel près chacune de vos ventes peut vous permettre de diviser par 3 à 10 votre coût d’acquisition!

Oui, vous avez bien lu, vous pouvez réaliser jusqu’à 90% d’économie si vous arrivez à exclure ceux qui n’ont pas le profil d’acheteur et vous adresser seulement aux bonnes personnes…

Aujourd’hui je, vous propose de voir comment organiser votre tracking pour diviser par 10 le coût d’acquisition d’un client?

Je profite de cet article pour linker un article très intéressant à propos de l’intention d’achat, d’ailleurs j’ai tellement aimé le blog de kévin que vous pouvez le trouver dans ma sidebar à présent. Allez le lire!

Comme vous le savez, je suis un pro Facebook Ads, via lequel j’accomplis des miracles.

L’idée d’un tracking très fin est de réussir à profiler l’utilisateur qui achète, votre buyer persona et pour cela vous devez ne pas perdre un seul des paramètres en cours de route.

J’en ai compté 22, mais vous pouvez certainement en trouver plus encore…

Les Sources de trafic

Le type de network

  • PPC,
  • Native Advertising,
  • PPV,
  • SEO,
  • Fichier mailling acheté
  • Campagne de SMS Marketing
  • Campagne Bannière in app
  • Regie CPM

Les Provider:

  • Adword ou bing?
  • Taboola, Ligatus ou Outbrain?
  • Facebook ou Instagram?
  • Leadimpact ou Traficvance?

Les sites

Si vous passez par un provider faisant du display il peut vous passer le nom du site référent en paramètre, ce qui vous permet de tailler dans le gras assez sévèrement quand vous constatez que son trafic ne remplie pas un premier objectif requérant peu d’effort comme s’optiner.

Le placement

Toujours dans le cadre du display, l’emplacement d’une bannière a un importance cruciale dans la conversion. Je ne sais pas ce que ça vaut sur le display vu que je n’en fait pas, mais sur facebook vous pouvez passer du simple au double en fonction de si vous annoncez en story ou en sidebar.

Le device

Encore une fois, ce paramètre est d’une grande importance, spécialement selon le produit dont vous faîtes la promotion, exemple:

  • Promotion d’un app
  • Landing page non adaptée

Je vous laisse imaginer le ridicule et le gaspillage à acheter du trafic Ios alors que vous promouvez une appli android, pire encore!

Celui où vous annoncez desktop et mobile alors qu’il n’y a pas d’offre mobile…

Le creative

J’ai longtemps ignoré à quoi correspondait ce paramètre, ne vous moquez pas! :p

Le creative peut-être une bannière, ou le texte de votre annonce adword ou bing. Ce paramètre ne vous permet pas d’identifier votre buyer persona mais seulement d’optimiser votre CTR.

Voici quelques exemples de valeur:

  • adword_text_id=xxx
  • banner_id=xxxx

Le retargeting

Vous pouvez d’ores et déjà aussi préciser s’il s’agit d’une campagne de retargeting ou pas.

  • retargeting=no
  • retargeting=NOM_AUDIENCE (ex: Les cliqueurs de x projet, Les clients de x produit, les optinés de x campagne.)

Mais aussi le jour de la semaine et l’heure pour les plus hardcore d’entre-vous.

Si vous humanisez votre tunnel de conversion avec du call-center ou du livechat, pensez à n’acheter que lorsque vous avez des opérateurs disponibles.

Mais ce n’est pas nous, en vrai ce n’est que maintenant que ça commence à être drôle!

Quelques éléments à tester sur vos landing pages

  • Le Titre, sans conteste le + Important!)
  • L’image principale, utilisez-la pour véhiculer une émotion
  • Le sous-titre
  • Les labels de vos inputs (si formulaire)
  • Le texte du CTA
  • La couleur du CTA
  • Le bonus, ou promesse supplémentaire en récompense au passage à l’action

[irp posts= »1425″ name= »Comment Générer Des Landing Pages à La Volée En Récupérant La Valeur D’un Paramètre Dans L’URL »]

A tester avec et sans, parfois ces éléments pourront augmenter le taux de ce premier engagement, souvent ils détourneront l’attention, mais ce n’est que mon avis…

  • Des Éléments rassurants de sécurité
  • Testimonial
  • Social proof

Plus la demande d’engagement est simple et plus votre landing-page doit-être minimaliste.

Le Marketing c'est comme la séduction, moins vous en dites et moins vous avez de chance de dire de… Click To Tweet :p

Concernant le tracking des éléments que vous testez sur votre landing, je vous recommande de tracker en cookie plutôt en paramètres d’url, ce que je fais faute de pouvoir faire mieux pour le moment.

Revenons à notre tracking intitial…

A ce stade tu reçois plein de visiteurs, tu sais exactement d’où ils proviennent et par où ils sont passés pour arriver là.

Plusieurs scénarios sont possibles à présent.

Ils sont sur la Landing Page de ton sponsor (celui qui vend le produit)

T’es dans la merde mon lapin…

Tu peux essayer de passer ces paramètres de tracking si le sponsor t’offre suffisamment de trackers et qu’il ne les perd pas en cours de route.

Si tu en es là c’est que tu es encore un débutant type « webmaster », on est tous passer par là rassure-toi. 🙂

Ils sont sur TA Squizze-page ou TA Landing-Page

C’est TOP, là on peut dire que tu commences à faire du webmarketing, si tu suis mes conseils et que tu optes déjà pour une squizze-page tu peux stocker (et je te le recommande!) toutes ces variables de tracking dans des custom fields.

Tu vas les réutiliser lors de tes pushs (envoie emailling, sms, push browser, notification in-app ou FB).

Ils sont sur TA landing-page et tu vends ton produit

Whaou, là tu as passé un cap, on peut dire que tu es un bon, et plus tu vas générer de cash et plus tu auras d’emmerdes accessoirement.
Problèmes de riche hein comme on dit.

Si tu es à ce niveau tu as besoin d’un vrai CRM, dès la souscription à ta page d’optin inscris-y l’utilisateur.

Ton CRM peut devenir une vraie machine de guerre et à lui seul vaudra une fortune, mais ça, c’est une autre histoire.

On rajoute une couche de tracking supplémentaire

Tu te souviens, à la base on avait déjà cette url:

https://wonderfulloffer.com?aff_id=toto&network_type=nativ&provider=facebook&site=facebook.com&placement=story&device=mobile&creativ=1234&retargeting=no&funnel_type=squizze

Derrière votre squizze-page vous aller rediriger l’user vers la page de vente du produit, donc ajouter le paramètre push=direct-offer pour indiquer en cas de conversion, que c’est une vente direct.

Plus il y’a de vente en direct offer et meilleur ça sent pour vous…:)

Facebook Ads: Des opportunités énooormes!

Dernière étape: Vos relances marketing

Ensuite, vous allez maintenant relancer à gogo tous vos prospects. Sachez que rare sont ceux qui convertissent direct, je développe bientôt c’est promis.

Sur chaque relance, pensez à bien construire votre lien avec tous les paramètres ou custom field stockés.

D’ailleurs rien que le contenu de votre message doit être tracké, voici quelques éléments:

  • L’outil de push (email, browser etc…)
  • L’emplacement du lien (lien texte, image, call-to-action)
  • l’id du followup (est-ce la 3 ou la 4e relance)

Comptez donc ajouter ces paramètres encore https://wonderfulloffer.com?aff_id=toto&network_type=nativ&provider=facebook&site=facebook.com&placement=story&device=mobile&creativ=1234&retargeting=no&funnel_type=squizze&pushtool=aweber&followup_id=jour3&linkclic=cta

Auquel vous allez ajouté les critères d’audience facebook

https://wonderfulloffer.com?aff_id=toto&network_type=nativ&provider=facebook&site=facebook.com&placement=story&device=mobile&creativ=1234&retargeting=no&funnel_type=squizze&pushtool=aweber&followup_id=jour3&linkclic=cta&sex=h&relationship=single&education_level=college&old=24-34&work_industry=marketing&interest=marketing&device=desktop&connexion=wifi&os=windows&geolocation=paris

Cela fait 22 paramètres en tout, et encore, je suis sûr que des psychopathes en analytiques sont capables d’aller plus loin encore…

La conclusion

Le media-buy est un véritable métier qui ne s’apprend pas à l’école, vous allez l’apprendre en perdant investissant de l’argent et pour rapidement obtenir votre ROI cela requiert de l’organisation, savoir compter et surtout une logique solide ainsi que des compétences analytique.

Mais le gros avantage, c’est qu’une fois que vous savez le faire, vos revenus peuvent devenir colossaux, Le media-buyer qui fait $1000/jour n’est pas un mythe!

9 Comments
  • Sabine Sep 13,2016 at 2016-09-13T22:08:22+00:000000002230201609

    Merci Rudy de m’avoir répondue !
    « Je stocke en custom field » : ça veut dire quoi exactement ? tu sauvegardes les données dans un fichier .txt, dans google analytics ? dans un crm ? C’est quoi le type de tool pour enregistrer le stockage et réutiliser facilement pour de l’emailing ?
    Merci d’avance.

    sab.

    Au passage j’adore l’esprit et le côté cash 🙂 de ton site qui va droit à l’essentiel !

  • Sabine Sep 13,2016 at 2016-09-13T11:45:28+00:000000002830201609

    Salut Rudy,
    Super checklist !
    Et toi tu les stockes où tes variables de tracking customfields ? Dans une BD ou directement dans un CRM, autre part ?
    Merci à toi si tu prends le temps de me répondre…

    • Rudy Sep 13,2016 at 2016-09-13T17:58:57+00:000000005730201609

      Je stocke en custom field mais le mieux c’est en DB, c’est plus facile à manipuler à posteriori.

  • Rudy Août 20,2016 at 2016-08-20T14:42:11+00:000000001131201608

    @goldo
    Non, je n’utilise plus GA depuis 5 ans environs, surement parce que je n’ai plus de site à proprement parler, à part ce blog.
    Par contre j’ai beaucoup de landing page! 🙂

  • GoldoCash Août 20,2016 at 2016-08-20T13:23:28+00:000000002831201608

    Tiens, en parlant de tracking, tu n’utilise pas les tags UTM ?

    C’est assez bien standard et reconnu automatiquement par une série de solutions (dont google analytics).

    Ca ne couvre pas tout, mais c’est déjà un bon point de départ, non ?

  • Fab Août 19,2016 at 2016-08-19T09:53:44+00:000000004431201608

    Hervé moi j’utilise Google Analytics pour suivre le trafic globalement et aussi de temps en temps pour vérifier si les datas sont similaires avec les datas que te donne Facebook (on peut avoir des surprises).

    Après pour l’optimisation des campagnes, j’utilise plutôt les datas internes (sur Facebook ou Adwords) directement via l’interface. De temps en temps j’importe les données sur Excel pour faire des pivots et analyser à ma sauce.

    Comme dis Rudy les possibilités sont infinies… Mais la base c’est data interne + Google Analytics (avec tes Goals ou eCommerce configurés)

  • Rudy Août 18,2016 at 2016-08-18T14:35:31+00:000000003131201608

    En fait, 100% des plateformes d’achat de traf te permettront de tracker tes conversion, c’est un standard.

  • Rudy Août 18,2016 at 2016-08-18T14:34:31+00:000000003131201608

    Oui évidemment, impossible de ne pas tracker et y’a de nombreux outils pour ça, Google analytic.
    Il y’a d’autres moyen, ton service d’emailling, le tool de landing page, des trackers dédiés à ça type voluum et beaucoup d’autres encore.

  • Hervé Août 18,2016 at 2016-08-18T11:57:28+00:000000002831201608

    Salut Rudy, question d’un gars qui n’a jamais acheté de trafic. Pour tracker tes résultats, tu utilises un tool « général » (payant ou fait maison) qui va te donner un aperçu des résultats de toutes tes campagnes quelque soit la source de trafic ou alors plutôt selon la source, l’outil interne de suivi de campagne ? Je ne sais pas si je suis très clair :)…

Leave Your Comment

Your Comment*

Your Name*
Your Webpage